Rechercher

LES BONHOMMES ALLUMETTES

Dernière mise à jour : 12 janv.


Il s'agit d'un exercice pour se libérer des liens d'attachements conscients et inconscient.


Cette technique a été créée par Jacques Martel, auteur du bestseller "Le Grand dictionnaire des malaises et des maladies.

Elle est issue de son livre Atma, le pouvoir de l’Amour.


C’est un outil, simple à utiliser, qui nous aide à nous défaire des liens d’attachement toxiques, conscients et inconscients qui entravent nos relations avec les autres, avec nous-mêmes ou avec une situation.


Pour Jacques Martel, l’attachement ce n’est pas de l’amour.

L’attachement c’est une forme de contrôle alors que l’amour est inconditionnel. Quand utiliser la technique des bonhommes allumettes ?

- Lorsque vous avez identifier des tensions entre vous et une autre personne, avec le sentiment que ce qui se passe n’est pas juste pour vous ou l’autre personne.

- Lorsque vous rencontrez des ennuis d’ordre matériel (par exemple, la difficulté à vendre votre maison, à quitter votre emploi) ou que vous voulez prendre de la distance, lâcher-prise avec une situation qui engendre un malaise ou une souffrance. Comment faire ?

C’est une technique très simple à réaliser. Vous aurez besoin d'une feuille, d'un crayon, de feutres et d'une paire de ciseaux.


1) Commencer par se dessiner soi-même, sur la partie gauche de la feuille : tracer un bonhomme allumette (la tête, les yeux, le nez, un sourire, le corps, les bras, les jambes). Puis écrire son prénom et l’initiale de son nom de famille en-dessous du bonhomme.


2) Dessiner une 2ème personne à côté : notre partenaire, un de nos parents, notre enfant, un collègue de travail, un ami, un supérieur hiérarchique, une personne avec laquelle nous éprouvons de la frustration, des attentes, de la colère, etc.

Écrire le prénom de cette personne et l’initiale de son nom de famille.

3) Tracer un cercle de lumière autour de son bonhomme.

Cela symbolise que l’on souhaite ce qu’il y a de mieux pour soi.

4) Tracer un cercle de lumière autour du 2ème bonhomme pour symboliser que l’on souhaite ce qu’il y a de meilleur pour cette personne également.


5) Tracer un cercle de lumière autour des deux bonhommes, en rajoutant des petits rayons de lumière qui symbolisent que l’on souhaite ce qu’il y a de mieux et de plus juste pour les deux personnes, sans intention précise.


6) Puis, en commencant par le bas tracer 7 lignes d’attachement (conscientes ou inconscientes) entre les 2 bonhommes au niveau des différents centres d’énergie (chakras).

Personnellement je préfère tracer les lignes en respectant les couleurs des chakras mais cela n'a pas d'importance :

Ligne 1 (coccyx) ancrage, besoins basiques, incarnation

Ligne 2 (sacrum) créativité, ouverture à l’autrui, sexe

Ligne 3 (plexus solaire) émotions, transformation, ambition

Ligne 4 (cœur) amour, pardon, joie, union

Ligne 5 (gorge) communication, créativité,

Ligne 6 (glande pinéale) 3ème œil, accès aux vérités, compréhension, intuition

Ligne 7 (fontanelle) connexion et fusion divine



7) Avec les ciseaux, couper la feuille de papier au milieu

(la seule intention à avoir est de couper les liens conscients et inconscients toxiques entre nous et cette personne et que chacun reçoive le meilleur et ce qui est juste pour lui.)


8) Débarrassez vous des feuilles de papier comme vous le souhaitez : vous les brûler, vous les jeter, vous en faites des boules, des confettis, vous les jetez dans les toilettes … le tout est de s’en DÉBARRASSER !..

Quelques précisions :


- Faire l’exercice du bonhomme allumette ce n’est pas se couper de la personne représentée mais seulement rompre l’attachement, le lien « toxique ». L’objectif est que chacun obtienne ce qui est juste pour lui.

- Cet exercice peut s’appliquer à une situation bloquée (par exemple, si l’on souhaite vendre sa maison ou sa voiture mais que nous n’y arrivons pas) ou toute autre situation qui vous génère un malaise ou une souffrance.


- Il ne faut jamais faire cet exercice pour d’autres personnes et intervenir ainsi dans les relations d'autrui ! Il faut toujours se dessiner soi-même avec une autre personne, représenter une relation dans laquelle nous sommes directement impliqué.

- Il est possible de faire cet exercice avec une personne avec laquelle on s’entend très bien, ou avec son enfant afin de rompre le lien d’attachement et laisser plus de place à l’amour véritable.


- Il est possible de faire cet exercice pour 2 facettes de soi qui sont en tension, afin de régler un problème personnel : côté yin et côté yang, côté matériel et spirituel, la maladie et la santé, la joie et la tristesse, ou bien pour se détacher de la colère, de la tristesse, du culte de la souffrance, de mauvaises habitudes…

- Il est possible de faire cet exercice avec une personne décédée si on n’arrive pas à faire le deuil, ou que les liens de loyauté continuent de nous influencer.

- L’exercice ne se fait en principe qu’une seule fois, puisque l’inconscient a enregistré que les lignes d’attachement ont été coupées. Il est toutefois possible de le répéter aussi souvent que l’on ressent des émotions.


Vous pouvez retrouver les explications complètes de Jacques Martel ici


Vous pouvez réaliser cet exercice chaque fois que le besoin s’en fait sentir et à n’importe quel moment, mais vous pouvez aussi le considérer comme un rituel spycho-magique et lui donner encore plus de sens en choisissant de le réaliser par exemple un soir de nouvelle lune.

En effet, la nouvelle lune est un moment idéal pour les rituels de purification. Elle marque la fin d’un cycle et le renouveau vers un nouveau cycle. C’est le moment des bilans, du tri et de la libéreration des énergies qui n’ont plus lieu d’être afin de repartir sur un nouveau cycle lunaire, avec des énergies renouvelées, libérées du passé et qui portent vos projets d’avenir. Allumez de la sauge ou de l’encens et laissez la fumée se répandre sur votre corps et nettoyer votre espace. Allumez une bougie qui symbolise la lumière que l’on veut faire entrer dans notre vie, faites votre rituel de purification (celui du bonhomme aux allumettes par exemple) puis remerciez et ouvrez une fenêtre pour permettre à l’énergie négative de s’échapper et à l’air frai de remplir votre espace.


Je peux vous proposer également un suivi thérapeutique avec l'olfactothérapie ou l'hypnose spirituelle afin de vous aider pacifier et harmoniser en vous ce qui doit l'être, libérer les mémoires traumatiques pour vous débarrasser de vos entraves conscientes ou inconscientes et vous remettre sur la voie de l'authenticité et la joie de vivre. Pour en savoir plus, rendez-vous sur mon site.


41 vues0 commentaire